On ne décide pas du jour au lendemain de passer au zéro déchet.

Il s’agit d’un chemin que l’on fait, des fois, sans s’en rendre vraiment compte. Un jour on se dit :

  • Je viens de rentrer des courses et tous les emballages supprimés avant d’aller au frigo ou au placard ont rempli toute ma poubelle jaune alors que le ramassage est passé il y a peu de temps !
  • Bien installé(e) avec une tasse de thé, mon distributeur de mouchoirs et un gros plaid dans mon canapé. Je suis bien enrhumé(e). Oh non je n’ai plus de mouchoirs ! J’ai tout utilisé, la poubelle est pleine et mon nez toujours autant plein aussi.
  • Oh non ! Je n’ai plus de lingettes ou cotons démaquillants. J’ai déjà fini tout mon paquet ?
  • Ce n’est pas grave mon p’tit cœur tu as bien mangé, mais il y en a partout ! Je vais nettoyer la table et le verre que tu as renversé. Avec toi, les rouleaux d’essuie-tout filent à grande vitesse. Je vais en ajouter encore sur la liste des prochaines courses. (C’est comme le papier toilette, à peine sur le distributeur qu’on doit le changer.)

Bref on s’est tous dit ça un jour dans nos vies. Pas vous ?

Et bien voilà, sans le savoir nous pensons au zéro déchet et il suffit simplement de passer le cap pour commencer sa démarche.
Des emballages réutilisables, des mouchoirs en tissus, des papiers toilette, lingettes ou essuie-tout lavables et nous voilà parés.
Nous faisons tous au moins 1 machine par semaine donc nous ne serons plus jamais en panne de tout ce qui nous sert au quotidien. Notre poubelle aussi se sentira beaucoup plus légère.

 

Un pas ensemble vers le zéro déchet. Et si nous en faisions un de plus ? Je vous propose de consulter mes créations zéro déchet.